Elément 00.000.4.jpg

N E W S

/ 

Rechercher

Yannick Monget et l'espoir de l'écologie



LE REPUBLICAIN LORRAIN (France) • Vous en connaissez beaucoup, des auteurs capables de réunir dans un même livre Bertrand Piccard et Yves Coppens, Hubert Reeves et le chef Raoni, Matthieu Ricard et Nicolas Hulot ? Yannick Monget l’a fait, lui. C’est le projet Hopes, à paraître cet automne. Il fédère experts du climat et astronautes, voix engagées et prix Nobel. Il lui manque juste le coup de pouce des futurs lecteurs pour éditer cette somme sur l’avenir de la Terre.

La Terre brûle, le climat se dérègle, de plus gros virus menacent , la situation est grave, mais l’espoir demeure. C’est la certitude de Yannick Monget. Le scientifique messin s’est inscrit depuis quinze ans dans la lignée des auteurs prospectivistes. Son précédent livre, Terres d’avenir , s’était écoulé à 10 000 exemplaires. Depuis, ses œuvres ont été vues au G7 à Metz , à Paris et ailleurs, sont soutenues par l’Unesco. Ces dernières années, il a cherché à toucher un plus vaste public, pour le convaincre que des solutions à l’effondrement existent. « On imagine le monde d’après depuis huit ans. » À ses yeux, cela passe (encore) par un livre. Hopes , à la fois titre et programme, sera une triple somme. L’ouvrage comprendra 450 pages, des dizaines de textes engagés, et surtout une liste de noms quasi illimitée, avec le gratin du climat. Experts du climat, grandes voix de la planète, auteurs médiatiques, penseurs, prix Nobel, politiques : le choix est vaste. Jugez plutôt : Hubert Reeves et Bertrand Piccard (Solar Impulse), Corinne Lepage et Nicolas Hulot, Paul Watson (les campagnes contre les baleiniers) et Jean Jouzel, Jacques Perrin et Mathieu Ricard, Jean-François Clervoy et Claudie Haigneré… Yannick Monget cite aussi les prix Nobel de la Paix Shirin Ebadi et Jody Williams, et les porte-parole de peuples, comme le chef Raoni. Il est notamment fier de la présence de Naoto Kan, Premier ministre japonais lors de la catastrophe de Fukushima, devenu un fervent antinucléaire. « Toutes ces rencontres ont été d’une richesse incroyable. »

« Le système doit se métamorphoser »

La sortie d’ Hopes sera mondiale, cet automne. Deux versions, anglaise et française, sont prévues. Yannick Monget voit grand, s’inscrit dans la durée : « C’est un bilan de toutes nos opportunités, de nos solutions. » Radical dans son refus de l’atome, le Messin ne veut pas s’inscrire dans un positionnement politique précis. Il est écologiste sans suivre les Verts, mais ne croit ni à l’adaptation par la technologie ni à la séduction de l’effondrement. « Je ne suis pas collapsologue, je suis très critique sur le système capitaliste, c’est lui qui crée les inégalités, mais je ne veux pas faire tomber le système, je suis pour sa métamorphose. »

Maintenant, pour lancer Hopes , Yannick Monget a besoin du public « amateur de beaux livres ». L’ouvrage est proposé en financement participatif sur une plateforme, Kickstarter. La somme nécessaire à l’impression des 3 000 premiers exemplaires est à recueillir avant le 20 juillet.

Olivier JARRIGE

Source

LE REPUBLICAIN LORRAIN (France)Do you know many of them, authors capable of bringing together in the same book Bertrand Piccard and Yves Coppens, Hubert Reeves and Chef Raoni, Matthieu Ricard and Nicolas Hulot? Yannick Monget did it. It's the Hopes project, to be published this fall. It brings together climate experts and astronauts, committed voices and Nobel Prize winners. All it needs is a push from future readers to publish this sum on the future of the Earth.


The Earth is burning, the climate is changing, bigger viruses are threatening, the situation is serious, but hope remains. This is the certainty of Yannick Monget. The scientist from Messin has been in the line of the prospectivist authors for fifteen years. His previous book, Terres d'avenir , sold 10,000 copies. Since then, his works have been seen at the G7 in Metz, Paris and elsewhere, and are supported by UNESCO. In recent years, he has sought to reach a wider audience, to convince them that solutions to the collapse exist. "We've been imagining the next world for the last eight years. "In his eyes, it's (still) a book. Hopes, both title and program, will be a triple sum. The book will comprise 450 pages, dozens of committed texts, and above all an almost unlimited list of names, with the gratin of the climate. Climate experts, great voices from around the world, media authors, thinkers, Nobel Prize winners, politicians: the choice is vast. Judge instead: Hubert Reeves and Bertrand Piccard (Solar Impulse), Corinne Lepage and Nicolas Hulot, Paul Watson (the campaigns against whalers) and Jean Jouzel, Jacques Perrin and Mathieu Ricard, Jean-François Clervoy and Claudie Haigneré... Yannick Monget also cites Nobel Peace Prize winners Shirin Ebadi and Jody Williams, and the spokespersons of peoples, such as Chief Raoni. He is particularly proud of the presence of Naoto Kan, Japanese Prime Minister at the time of the Fukushima disaster, who became a fervent anti-nuclear activist. "All these meetings were incredibly rich. »


"The system has to transform itself".


Hopes will be released worldwide this fall. Two versions, English and French, are planned. Yannick Monget is thinking big and looking ahead: "It's an assessment of all our opportunities and solutions. "Radical in its rejection of the atom, Messin does not want to be part of a precise political position. It is an ecologist without following the Greens, but does not believe in adaptation through technology nor in the seduction of collapse. "I'm not a collapsologist, I'm very critical of the capitalist system, it's the one that creates inequalities, but I don't want to bring down the system, I'm in favor of its metamorphosis. »


Now, to launch Hopes, Yannick Monget needs the public "lover of beautiful books". The book is proposed in participative financing on a platform, Kickstarter. The sum needed to print the first 3,000 copies is to be collected before July 20.


Olivier JARRIGE

Source

NOUS SUIVRE

© 2020 SYMBIOM Grp . Tous droits réservés