Résilience, nouveau roman de Yannick Monget : L'écrit d'alerte

 

L'Ecrit d'Alerte • Yannick Monget choisit l'espoir comme carburant du libre-arbitre [...] Dans Résilience, Yannick Monget informe sans faire de procès. L'humanité court des dangers : terrorisme technologique, contrôle nucléaire, vulnérabilité sanitaire, incohérences politiques et lobbies corporatistes... C'est comme si, revenu d'un futur proche, il témoignait de ce qu'il avait vu : l'homme jouer avec une puissance qu'il ne peut réellement maîtriser, puisqu'elle a le pouvoir de le détruire. Le roman parle d'une société ravagée, entre survivance et chaos [...] On y découvre les personnages juste avant et juste après la catastrophe [...] Ce pourrait être vous, moi, demain. [...] Son roman est avant tout une possibilité, on est presque dans un thriller scénarisé à la Spielberg !

 

Yannick Monget en profite pour donner son avis et tenter de s'allier les influences de ceux qui la partagent. " je ne révèle rien dans résilience, j'éveille des questionnements pour que les gens s'approprient l'information et agissent en connaissance de cause."Urgente et véritable cause, irrévocable et lente agonie s'opposent ainsi qans arrêt dans son discours. Yannick regrette : " Le pouvoir appartient à des hommes politiques, qui par ignorance, nous mettent en danger. Il y a une culture forte du nucléaire en France, une vraie pression sur le gouvernement, des lobbies très puissants partout : du Parlement Européen aux plus petites collectivités. la vérité la plus importante est celle des faits..." Alarmiste ? Peut-être... Visionnaire ? Sans doute.Aurélie Mohr-BoobLa Semaine

 

 

Aurélie Mohr-Boob

La Semaine

 

 

 

Please reload

NOUS SUIVRE

© 2018 SYMBIOM Grp . Tous droits réservés