/ 

TRANSLATION IN PROGRESS

Yannick Monget, auteur et prospectiviste, est spécialisé dans les questions touchant à la crise environnementale. Il est également le fondateur du groupe Symbiom, créé en 2008 dans le but de sensibiliser opinion, décideurs et industriels aux problématiques environnementales contemporaines et plus récemment du Comité éponyme, aux côtés de nombreuses personnalités internationales engagées pour la protection de la planète et la promotion de la paix à travers le monde. Il vit à Metz, en France.

Passionné par l’évolution de la vie et l’espace, il entame, après un bac scientifique et une classe préparatoire, des études en Sciences de la Terre et de l’Univers (DSTU) à l’université Henri-Poincaré de Nancy. Il se tourne ensuite rapidement vers la paléontologie, à laquelle il est initié par Eric Buffetaut. C’est en étudiant certaines crises ayant jalonné l’histoire de la vie terrestre qu’il en vient à s’intéresser à la crise écologique contemporaine, au début des années 2000. Constatant des similitudes frappantes entre les perturbations environnementales actuelles et ce que l’on sait des bouleversements passés, il décide de se tourner pleinement vers la sensibilisation pour alerter et informer quant à la gravité de la situation.

Afin de permettre une meilleure appréhension des risques liés à la crise planétaire par les décideurs comme par le grand public, il décide d’utiliser les technologies de l’image numérique comme vecteur d’information.

 

Ses travaux de prospective sont rapidement remarqués par plusieurs éditeurs, dont le groupe La Martinière (éditeur du photographe Yann Arthus-Bertrand ou encore de l’ancien vice-président américain Al Gore), chez qui il signe dès 2006 plusieurs ouvrages photographiques. Ces derniers sont repris à l’étranger, comme à New York par Abrams Books. Ses réalisations sont régulièrement reprises par des médias internationaux (National Geographic, GEO, Sciences et Vie…) et ont été adaptées depuis 2007 en plusieurs grandes expositions à travers le monde (Paris, Genève, Bruxelles, Vancouver, Munich…). La dernière en date, Visions, entre menaces et espoirs, a été lancée avec la ville de Paris dans le cadre du sommet mondial de la COP21 en décembre 2015.

 

En tant que romancier, il signe également plusieurs fictions engagées à l’image de Résilience, axée sur la problématique nucléaire. Depuis plusieurs années, Yannick Monget dénonce en effet la dangerosité de cette technologie aux côtés de personnalités telles que l’ancienne ministre française de l’Environnement Corinne Lepage, avec qui il partage de nombreux combats pour la protection de l’environnement et de la biodiversité. 

C’est avec le soutien de son ami Jean-Marie Pelt, considéré par beaucoup comme le père de l’écologie urbaine, qu’il décide de fonder à Metz le groupe Symbiom en 2008. Si l'activité première de Symbiom tournait autour de la sensibilisation aux problématiques environnementales, notamment par le biais de sa structure dédiées aux Arts et Sciences, Symbiom est aujourd'hui également engagé dans les défis de gouvernance éthique, au travers de son Comité, fondé avec de nombreuses personnalités reconnues internationalement pour leurs engagements dans la protection de l'environnement et promotion de la paix. Le groupe s'est également engagé plus récemment vers des projets de recherche et développement autour de la notion de symbiose sociétale, qui repense le rapport de l’humain à son environnement en développant des outils et technologies allant en ce sens.

 

© 2018 SYMBIOM Grp . All rights reserved

FOLLOW US