top of page
Rechercher

MEDIAS | Vosges Matin


A découvrir ce mois-ci dans Vosges Matin une interview réalisée dans le cadre des Lauriers des collectivités locales des Vosges.


Yannick Monget, dans le cadre des « Lauriers des collectivités locales » de vendredi, vous interviendrez autour des problématiques environnementales. Vous annonciez le Coronavirus bien avant son arrivée, l'extinction humaine est-elle dans vos prévisions ?


« Non, je pense profondément que l'Humanité a les capacités de survivre, de se réorganiser et que l'on peut passer cette crise environnementale en s'y mettant tous et vite, sans attendre que son voisin s'y mette. La vraie seule menace à craindre, pour moi, est la catastrophe nucléaire. Il y a encore des élus qui parlent de réacteurs qui vont arriver dans quinze ans mais le combat climatique sera perdu d'ici là, c'est maintenant qu'il faut agir et proposer des solutions renouvelables autour de la filière hydrogène par exemple. »


Adapter l'économie à l'écologie est l'un de vos axes d'étude, mais comment convaincre ?


« On vit encore dans un monde où l'argent est très présent Mais peut-on toujours parler de capitalisme et en même temps, détruire la planète ? Ça n'a pas de sens. Je crois plutôt qu'il serait juste de trouver des filons pour s'enrichir sans compromettre le futur. Certaines entreprises l'ont bien compris en se lançant dans le marché du renouvelable. Je pense aux nouvelles idées autour de la chaleur dégagée par les serveurs informatiques qui peuvent être réutilisées pour chauffer de l'eau ou créer de l'électricité. »


Vos prévisions se basent sur des rencontres diverses, astronautes, botanistes, explorateurs, mais aussi chefs d'État, quelle est justement votre posture vis-à-vis des actions gouvernementales en France ?


« La décentralisation est nécessaire. Il faut que l'État desserre la vis pour laisser naître des initiatives en local et les rendre viables. Car s'il y a bien des problématiques communes pour toutes les collectivités comme la pollution urbaine, chacune d'entre elles a sa spécificité et ne peut répondre identiquement. Le retour d'expériences et l'échange entre les divers acteurs sont à privilégier. Arrêtons d'être dans l'opposition et profitons de cette crise énergétique pour tous évoluer dans le bon sens. »


Vendredi soir, votre discours s'adressera principalement aux acteurs des collectivités locales, quel sera votre message clé ?


« Si on rebondit sur les problématiques que le département a connu avec la sécheresse, elles doivent urgemment anticiper de prochains risques d'incendies dans les années à venir. Il me semble que des canadairs viennent d'être attribués pour le territoire. Pour ce qui questionne l'avenir de la montagne, dans les Vosges, il est évident qu'on ne va pas enneiger artificiellement les pistes à l'infini, d'où l'importance aussi de réfléchir à d'autres activités touristiques et ne pas se retrouver devant le fait accompli. »


Propos recueillis par Claire CARISEY


__________________


Découvrir la totalité de l’article sur :

0 commentaire

Comentários


NOS SITES :

SYMBIOM ARTS & SCIENCES
COMITE SYMBIOM
SYMBIOM POLES
SYMBIOM SITES
Flêche.png
Visuel 000.01.png
  • Facebook
  • LinkedIn

Suivez-nous sur  /

Mentions légales, Hexagones
Mentions légales, Terre

© 2022 SYMBIOM Grp. Tous droits réservés

Mentions légales / Politiques de protection des données / CGV

bottom of page